Réflexologies: Études scientifiques et histoire

Compilations d’études sur la Réflexologie

Une méta-analyse (analyse de plusieurs études scientifiques publiées), a été dirigée par Edzard Ernst, en 2011, elle faisait évaluer de manière indépendante par deux analystes la méthodologie des essais cliniques randomisés (ECR) disponibles, en utilisant le score de Jadad. Seuls 23 essais ont satisfait à tous les critères d’inclusion, car la qualité méthodologique de la plupart des essais était souvent médiocre. Elle aboutit à la conclusion suivante : sur 23 études, neuf ont généré des résultats négatifs (il n’y avait pas d’efficacité propre, supérieure aux effets contextuels, de la réflexologie), cinq ont généré des résultats positifs et huit suggèrent que la réflexologie est efficace dans les cas suivants : diabète, syndrome prémenstruel, certaines souffrances secondaires de patients atteints du cancer ou de sclérose en plaques, du symptome du détrusor idiopathique en suractivité et de démence, avec des mises en garde importantes. Du fait que la qualité méthodologique a souvent été jugée insatisfaisante, l’analyse conclut que les ECR ne démontrent pas de manière convaincante que la réflexologie soit un traitement efficace pour toute condition médicale12.

Des compilations d’études scientifiques:

La même année, une autre méta-analyse du département des sciences infirmières du Christian College of Nursing de Gwangju (Corée) est réalisée par Lee J. et al., et intitulée « Effets de la réflexologie plantaire sur la fatigue, le sommeil et la douleur : revue systématique et méta-analyse ». Cette méta-analyse étudie 44 études jugées éligibles, dont 15 études traitant de la fatigue, 18 du sommeil et 11 de la douleur. Les effets de la réflexologie plantaire ont été analysés à l’aide de la version 2.0 du logiciel Comprehensive Meta-Analysis. L’homogénéité et le failsafe-N ont été calculés. De plus, un graphique en entonnoir a été utilisé pour évaluer le biais de publication. Les résultats montrent qu’aucun biais de publication n’a été détecté (tel qu’évalué par un échec à toute épreuve), et que la réflexologie plantaire a eu un effet plus important sur la fatigue et le sommeil et un moindre effet sur la douleur. Cette méta-analyse conclut que la réflexologie plantaire est une intervention infirmière utile pour soulager la fatigue et favoriser le sommeil. D’autres études sont nécessaires pour évaluer les effets de la réflexologie plantaire sur des variables autres que la fatigue, le sommeil et la douleur13.

Voici quelques avantages démontrés scientifiquement de la réflexologie plantaire

Même si les études ne sont pas assez nombreuses pour prouver hors de tout doute les bienfaits de la réflexologie certaines études ont conclu qu’elle pouvait réduire certains symptômes et stimuler le bien-être.

Par exemple, une étude de 2019 a révélé que la réflexologie était bénéfique pour les personnes atteintes d’un cancer du sein. L’étude a porté sur 57 personnes qui ont reçu soit quatre séances de réflexologie, soit aucun traitement. Les chercheurs ont constaté que les personnes du groupe expérimental étaient significativement moins fatiguées.

Une étude de 2014 avec 80 participants a examiné la réflexologie pour l’anxiété. Les individus qui avaient subi une chirurgie cardiaque la veille ont reçu des traitements de réflexologie plantaire de 20 minutes une fois par jour pendant quatre jours ou un frottement doux des pieds avec de l’huile pendant 1 minute. Les personnes du groupe réflexologie ont rapporté une diminution significative de l’anxiété par rapport à celles du groupe témoin.

De même, une étude de 2017 a constaté que la réflexologie diminuait les nausées, les vomissements et la fatigue chez les personnes recevant une chimiothérapie.

Plus récemment, une étude de 2020 a conclue que la réflexologie plantaire réduisait efficacement la fréquence cardiaque chez les personnes souffrant d’hypertension de stade 2 ou d’hypertension artérielle. Les chercheurs ont également constaté qu’elle était partiellement efficace pour réduire la pression artérielle.

La présence de ces pratiques similaires parmi des civilisations millénaires nous indique un savoir empirique et répandu dans le monde.

HISTOIRE DE LA REFLEXOLOGIE EN EGYPTE :

Laura Pionnier, votre Réflexologue à Cannes

A Saqqarah, on a retrouvé, dans le tombeau d’un vizir Egyptien prénommé Ankmahor, une fresque murale (2500 à 2330 avant J-C) illustrant deux thérapeutes exerçant sur deux personnes une forme de réflexologie des pieds et des mains.

Les hyéroglyphes au-dessus du dessin, semblent indiquer une action thérapeutique: «Veuillez apaiser la douleur» demande le malade, « je ferai comme il vous plaira», répond le médecin.

HISTOIRE DE LA REFLEXOLOGIE EN ASIE :

Laura Pionnier, votre réflexologue à Cannes
Pieds de Bouddha, trouvé en Chine

L’étymologie du mot «pied» en chinois signifie : «partie du corps qui sauvegarde la santé». En chine, les soins par pression sur des points énergétiques spécifiques sur des pieds sont prodigués tout comme en Inde depuis plus de 5000 ans.

 Les Chinois considèrent dans leur médecine traditionnelle que le pied est à la fois sentinelle et porte-parole de la santé physique et mentale. Les Chinois ont toujours accordé une place prépondérante à cette partie du corps bien souvent ignorée en Occident. Dans certains temples en Chine, on honore encore le culte du pied de Bouddha. On raconte que Bouddha a mesuré l’Univers en faisant sept pas dans chacune des directions de l’Espace, de la Terre, du Ciel et du Monde Intermédiaire. (La réflexologie plantaire ; le pied, miroir du corps, Martina Krcmár édition Jouvence 2010

Laura Pionnier, votre réflexologue à Cannes
Pieds de Vishnu, trouvé en Inde

 

Sources

Bagheri-Nesami, M., et al. (2014). The effects of foot reflexology massage on anxiety in patients following coronary artery bypass graft surgery: A randomized controlled trial [Abstract].

Embong, N. H., et al. (2016). Perspectives on reflexology: A qualitative approach.

Field T. (2016). Massage therapy research review.

Kotruchin, P., et al. (2020). The effects of foot reflexology on blood pressure and heart rate: A randomized clinical trial in stage-2 hypertensive patients.

Mehta, P., et al. (2016). Contemporary acupressure therapy: Adroit cure for painless recovery of therapeutic ailments.

Momeni, M., et al. (2020). The effect of foot massage on pain of the intensive care patients: A parallel randomized single-blind controlled trial.

Nourmohammadi, H., et al. (2019). The effects of reflexology on fatigue severity of patients with cancer.

https://www.archaeology.org/issues/437-2109/features/9907-wellness-egypt-foot-massage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.